Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Programmation au bloc et EIG

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2001 - Prendre en compte les chirurgiens et les types d’anesthésie pour programmer

01/03/2016

Strum DP, Sampson AR, May JH, Vargas LG. Surgeon and type of anesthesia predict variability in surgical procedure times. Anesthesiology. 2001 Feb;94(2):378.

Résumé

Essai d’identification des facteurs qui causent une grande variabilité dans la programmation et la déstructure au risque d’incidents.

Méthode : Analyse de toutes les interventions sur une période de 7 ans dans un CHU américain(46322). Décomposition des interventions en temps opératoires comparables, et mise en corrélation avec une série d’éléments contextuels : chirurgien, complexité du patient, âge et sexe de ce patient, heure de la journée…

Le lien le plus fort pour expliquer la variabilité est de loin le chirurgien lui-même. Ce facteur est si fort qu’il multiplie l’effet positif des autres facteurs proportionnellement (notamment l’effet de l’heure de programmation dans la journée, et la durée totale de l’intervention)

Mon avis

Un bon article