Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Programmation au bloc et EIG

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2005 - Risques associés à la déprogrammation des opérations le jour de la chirurgie réglée

01/03/2016

Shoefield W., Rubin G., Lai Y ; et al Cancellation of operations on the day of intended surgery at a major Australian referral hospital, MJA, 2005, 182, 12 : 612-615

Résumé

Étude 6 mois (7913 interventions) sur dossiers du taux de déprogrammation le jour même de la chirurgie, de ses raisons, et des risques associés dans un CHU Australien. L’étude a compté 941 interventions (11, 9%) en semaine pour la chirurgie réglée (sur 7913 interventions programmées). Les raisons de l’annulation étaient le débordement de programme de la chirurgie précédente (plus de créneau, 18.7%), pas de lit disponible (18,1%), annulation par le patient (17,5%), changement dans le statut patient (pas prêt/préparé,  nouveau fait, élément manquant, 17,1%). Les seules raisons procédurales et donc  totalement évitables (patient pas préparé, chirurgien en retard, équipe ou bloc pas prêts) représentaient 21%. L’ORL est la spécialité la plus concernée (19,6%) suivi de la chirurgie cardio-thoracique, 15,8%). Au total c’est prêt de 60% des cas qui étaient évitables.

Mon avis

Un très bon article assez rare sur le sujet et publié dans une revue peu lue en France.