Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Risques dans le suivi des examens demandés

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2011 - Etude dans le suivi du retour des examens et impact sur les patients.

18/09/2015

Callen JL, Westbrook JI, Georgiou A, et al. Failure to follow-up test results for ambulatory patients: a systematic review. J Gen Inter Med2012;27:133448.`

Résumé

Revue de question partant de 768 articles publiés entre 1995 et 2010.

La proportion d’examens demandés et non suivis d’action varie selon les études entre 6,8% et 62% pour les examens de laboratoires, et 1% à 35,7% pour les radiologies avec une augmentation progressive des problèmes avec le temps (on en notait bien moins dans les articles de la fin des années 90 que dans ceux de la fin des années 2000). Dans le détail, 11à 35% selon les études des mammographies anormales ne sont pas suivis d’action, et les chiffres sont encore plus élevés avec les examens biologiques usuels (Formule numération, hémoglobine gliquée, créatinémie…). Les impacts sur le patient sont essentiellement des diagnostics retardés ou ratés, notamment de cancer.

Même si l’informatisation médicale aide à réduire ces ratés, on sait qu’elle n’est pas sans erreur, et beaucoup de cabinets médicaux restent encore sous équipés, particulièrement dans la transmission automatique des résultats complémentaires entre labo/radio et dossier du patient.

L’article discute justement l’intérêt prometteur des systèmes informatiques capables de récupérer les infos (liens labo-dossier direct) et de signaler les alertes de non traitement sur résultat anormal. L’article souligne aussi que l’on pourrait travailler plus avec le patient comme co-acteur.

Mon avis

Bon article avec des chiffres. L’article comprend un très bonne biblio analysée en annexe.