Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Risques dans le suivi des examens demandés

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2009 - Suivi du retour des examens de radiologie en médecine générale.

17/09/2015

Singh H., Shrinidi M, Sittig D ., Arora H, Espadas D., Khan M., Petersen L. Timely follow-up of abnormal diagnostic imaging test results in an outpatient setting, Ach intMed, 2009, 169, (17) 1578-1586

Résumé

Analyse du suivi par les généralistes de retour d’examens d’imagerie critiques ayant fait l’objet d’une alerte mail ou IT dans le système des Veterans (novembre 2007 à juin 2008). Un logiciel analyse les mails du généraliste et détermine si ce généraliste a ouvert ou non son mail et effectué une notification active dans les 15 jours. Les notifications non ouvertes conduisent à une  analyse complémentaire du dossier patient au delà de  4 semaines avec une estimation du risque pris par ce retard.

Sur 123,638 radiographies de tout ordre (scan, mammo, IRM…) 1196 images ont donné lieu à des alertes pour le généraliste, dont 217 (18,1%) sont restées ignorées. Plus surprenant encore, même pour celles qui ont été validées, le suivi en a été incorrect dans 7,7% de ces alertes (pourtant critiques) qui sont restées sans action ou avec une action dans un délai trop grand. Les alertes les plus efficaces ont utilisé à la fois le téléphone et le mail. Pratiquement toutes les alertes qui n’avaient pas été prises en compte au bout de 4 semaines ont conduit à des EIG. Les jeunes médecins et les stagiaires sont plus particulièrement sujets à ne pas ouvrir leur mails, mais pas forcément à ne pas agir quand ils l’ont ouvert.

Mon avis

Article intéressant qui montre que le mail n’est pas la panacée.