Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Risques dans le suivi des examens demandés

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2009 - Traitement et notification des examens complémentaires de radiologie obtenus après la sortie de l’hôpital.

17/09/2015

Roy C, Poon EG, Karson AS, et al Improving patient care. Patient safety concerns arising from test results that return after hospital discharge. Ann Intern Med 2005;143:121–8.

Résumé

But: déterminer la fréquence de cas concernés et les traitements des examens de radiologies revenus après le départ du patient de l’hôpital.

Etude type Analyse systématique de 2624 dossiers de tous les patients sortis de 2 CHU américains entre février et juin 2004 ; étude de la prévalence et des caractéristiques (par jugement d’experts) de tous les résultats (anormaux) nécessitant une action à suivre et obtenus après la sortie du patient, quelle notification a été faite au médecin généraliste suivant le patient et au patient lui même, quelle a été  la satisfaction de ces usagers.

Résultats  1095 dossiers de patients (41%) ont  reçu 2033 résultats d’examens après leur sortie. Sur ce total, 191 (9.4% [95% CI, 8.0% to 11.0%]) demandaient une suite médicale. Des enquêtes approfondies ont été conduites pour 155 de ces dossiers, et 105 réponses ont été vraiment documentées. Sur ces 105 réponses, les médecins généralistes ont déclaré avoir reçu la notification du résultat dans 65 cas (61.6% [CI, 51.3% to 70.9%]); Sur ces 65 cas, 24 (37.1% [CI, 25.7% to 50.2%]) demandaient vraiment une action et 8 (12.6% [CI, 6.4% to 23.3%]) une action d’urgence. Dans l’ensemble, les généralistes comme les médecins hospitaliers étaient plutôt peu satisfaits de ce suivi.  L’étude ne précise pas le nombre d’EIG observé dans cette cohorte.

Mon avis

Confirmation d’un risque extrêmement fréquent… Plus d’un patient sur trois (41%,  1095 sur 2624) part de l’hôpital alors que ses résultats ne sont pas encore revenus et 7,5% ont des résultats inquiétants qui arrivent après leur sortie (195 sur 2624) ; et l’article ne dit rien pour d’autres risques comme le retour dans un mauvais dossier…