Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Risques péri-opératoires, failure to rescue

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2009 - Mortalité post op et défaut de détection et récupération de complications

24/08/2015

Ghaferi, Amir A., John D. Birkmeyer, and Justin B. Dimick. Complications, failure to rescue, and mortality with major inpatient surgery in medicare patients Annals of surgery 250.6 (2009): 1029-1034.

Résumé

Vérification que le taux de mortalité des hôpitaux en chirurgie est surtout lié à des complications non détectées
Méthode : Inclusion de tous les patients médicare ayant eu en 2005-2006 Une de 6 opérations suivantes ; pancréactectomie, oesophagectomie, anévrysme abdominal, pontage coronarien, remplacement de valve aortique ou mitrale, greffe. Ces patients étant à chaque fois répartis en 5 groupes homogènes d’effectifs équivalents compte tenu de leur comorbidités.
La comparaison porte sur les 20% d’hôpitaux ayant les plus mauvais scores de complications avec les 20% ayant les meilleurs scores.
Résultats : les plus mauvais hôpitaux ont une mortalité 2,5 fois supérieure aux meilleurs hôpitaux (8% vs 3%). Cependant, le taux de complications est similaire (36,4 Vs 32,7%). Seuls les taux de détection et de récupération de ces complications varient (16,7% dans les bons hôpitaux vs 6,8% dans les plus mauvais.

Mon avis

Un papier publié juste avant le papier du NEJM (le suivant dans cette revue de littérature) et traitant des mêmes données.