Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG automatisé, triggers tools

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2005 - Repérage des EIG médicamenteux par trigger tools

11/08/2015

Classen D., Pestonik, S., Evans R., Burke J. Computerized surveillance of adverse drug events in hospital patients*Qual Saf Health Care 2005;14:221-226

Résumé

Étude prospective sur tous les patients d’un hôpital pendant 18 mois dans l’UTAH, mise en place d’un système automatique de détection des EIG. Les signalements manuels regroupés en quelques catégories qui s’apparentent à des triggers (prescriptions d’antidotes –morphinique ou autre-, arrêt brutal de prescriptions normalement continues, valeurs biologiques aberrantes) sont comparés à ceux produits par le système automatique.

36653 patients inclus, 731 EIG repérés sur 648 patients dont 92 ont été signalés volontairement par le personnel, et les autres détectés par le système automatique.

Mon avis

Bon article, le résultat plaide évidemment pour un système de détection automatisé sur le principe des triggers.