Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG automatisé, triggers tools

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Utilisation de la méthode des GTT pour repérer des EIG en ambulatoire orthopédique.

01/03/2016

Menendez, M., Janssen S., Ring D..  Electronic Health Record-Based Triggers to Detect Adverse Events after Outpatient Orthopaedic Surgery. BMJ Quality & Safety 25, no 1 (1 janvier 2016): 25 30. 

Résumé

Des chirurgiens orthopédistes de Boston utilisent la méthode des Global trigger tools (GTT) pour repérer les évènements indésirables (EI) survenus avant J 90 d’une chirurgie ambulatoire (la méthode GTT utilise des indicateurs électroniques pour repérer les dossiers à risques d’erreur)
1464 dossiers électroniques de patients sont ainsi soumis au logiciel GTT. Les EI surviennent dans 10% des cas, avec surtout des infections du site chirurgical (3,3%).
Les indicateurs GTT ayant avec la plus grande valeur prédictive d’EIG sont : la prescription d’antibiotiques (75%), le retour aux urgences (41%), une demande de prélèvement ou de culture de sang (41%), une réintervention (39%) ou une consultation avec un infectiologue (33%). Avec les éléments obtenus, ils proposent une formule détectant un faisceau de risques amenant à une probabilité d’infection supérieure à 0,10 avec une spécificité de 80% et une sensibilité de 53%.

Mon avis

Mon avis: Une application simple ; des résultats assez évidents, pour un système d‘indicateurs GTT également assez simple