Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par des enquêtes nationales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2019 - La prévalence, le type et la sévérité des évènements indésirables associés aux soins

02/12/2019

Panagioti, M., Khan, K., Keers, R. N., Abuzour, A., Phipps, D., Kontopantelis, E., ... & Ashcroft, D. M. (2019). Prevalence, severity, and nature of preventable patient harm across medical care settings: systematic review and meta-analysis. bmj366, l4185.

Résumé

Inclusion de toutes les études publiées entre 2000 et 2019 mesurant fréquence, prévalence, types et sévérité des évènements indésirables évitables associés aux soins (EIAS) survenus dans différents lieux de santé. 7713 études incluses au départ, 70 incluses dans la méta-analyse impliquant 337 025 patients.

Le taux d’EIAS évitable s’élève en moyenne à 6% (5-7). 12% (9-15) de ces EIAS sont sévères ou mortels. Les EIAS associés aux médicaments sont les plus nombreux (25%, 16-34) suivis de près par les EIAS plus globalement associés aux traitements (24%, 21-30).

Les accidents sont plus fréquents dans les hôpitaux généraux (mais ce sont les plus nombreux dans les études) et dans ces hôpitaux, dans les services aigus (réa, chirurgie).

Les auteurs rappellent qu’un patient sur 20 en moyenne subit un EIAS, mais que la partie évitable (un tiers) n’a pas vraiment changé au fil des temps.

 

Mon avis

Mon avis : aucune surprise, rien ne change depuis des années, mais la mesure par elle-même n'a sans doute pas beaucoup de sens, tant le système de santé change.