Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Confidentialité des données médicales entre membres de la famille

10/08/2015

Bayer R., Santelli J., Klitzman R. New Challenges for Electronic Health Records :  Confidentiality and Access to Sensitive Health Information About Parents and Adolescents JAMA. 2015;313(1):29-30

Résumé

La disponibilité de dossiers médicaux personnels électroniques a ouvert de nouvelles brèches dans le secret médical, notamment la possibilité récurrente que des informations médicales sensibles concernant des enfants et adolescents soient données à leur parents, alors que ceux-ci ne souhaitent pas les révéler et que les médecins pensent aussi qu’il n’est pas du tout souhaitable de le faire (contraceptifs, addictions, penchants sexuels, santé mentale), et l’inverse est vrai aussi avec des parents ne souhaitant pas que leurs enfants apprennent des éléments médicaux sensibles de leur vie.

La question à traiter est le verrouillage efficace de l’accès au dossier médical électronique des membres dans le cœur de famille travaillant souvent sur les mêmes ordinateurs, tablettes, avec des liens poreux sur les mots de passe et les protections, et sans consentement explicite de chacun des membres. Une solution pourrait consister à protéger par des clés personnelles  connues du seul membre une partie de son dossier médical. Mais la question aux USA dépasse rapidement la simplicité apparente de cette réponse car les adolescents consultants médicaux doivent payer et n’ont pas d’argent. Or la plupart des violations ont lieu dans ce cadre avec des parents qui veulent savoir pourquoi ils paient.

Mon avis

Un bel exemple de problème systémique et de société, en partant d’une innovation informatique qui pose de sérieux problèmes qui ont échappé a l’idée généreuse de bénéfices pour tous.