Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2017 - L'implication des patients améliore t'elle vraiment la sécurité du patient ?

15/05/2017

Lawton R., O’Hara J., Sheard L., Armitage G., Coks K., Buckley H., Corbacho B., Reynolds C., Marsh C., Moore
S., Watt I., Wright J.  Can patient
involvement improve patient safety? A cluster randomised control trial of the
Patient Reporting and Action for a Safe Environment (PRASE) intervention BMJ
Qual Saf 2017;0:1–10.

Résumé

33 services d’hôpitaux anglais ont participé à une étude enrôlant les patients dans leurs soins par une intervention combinant une évaluation par questionnaire (44 questions) des facteurs de sécurité perçus comme positifs pendant leur séjour, attitudes, climat, professionnalisme (patient measure of safety, PMOS) et l’utilisation d’un document de déclaration de tout EIG constaté, ses conditions de survenus, ses conséquences et sa gravité. Le feedback était prévu sous forme de réunions dans le service. La mesure repose sur un score journalier de survenu d’EIG (PST :  ‘patient safety thermometer’) et un indicateur sur la propension des patients à s’engager et remplir les documents remis. 86% des patients ont participé, mais on ne compte pas plus de déclaration dans le PST, ni aucun effet notable sur des plans d’actions dédiés à ces feedbacks, ni à 6 mois ni à 1 an.

Mon avis

Mon avis : article intéressant et polémique