Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

1997 - La mise en place de contrôle des résultats en santé mentale

17/12/2018

Smith, G. R., Fischer, E. P., Nordquist, C. R., Mosley, C. L., & Ledbetter, N. S. (1997). Implementing outcomes management systems in mental health settings. Psychiatric Services48(3), 364-368.

Résumé

Un papier dans la lignée de la montée en puissance de la recherche d’une bonne utilisation de l’analyse des résultats cliniques pour piloter le système de santé.

Le contenu est didactique et donne des conseils pour mettre en place cette analyse de résultats en santé mentale : besoin d’un consensus des médecins qui doivent comprendre que ce travail sur le résultat n’est pas un objet de recherche clinique, mais une part importante et incontournable de leur métier. C’est à ce prix que l’effort sera durable. Il faut aussi admettre le besoin de rigueur scientifique. Cette approche coûte aussi en matière de temps et de personnel, et nécessite un coordinateur. Il s’agit en général d’utiliser une technique de suivi dans le temps (tracer) d’une cohorte de patients, avec tous les critères usuels d’inclusion, d’autorisation de chacun, d’explication, de rigueur méthodologique dans le relevé temporel des actes médicaux et des résultats vécus. Ces données doivent aussi être restituées pour servir une progression continue des pratiques.

Mon avis

Mon avis : un article qui reprend les éléments déjà publiés plus qu'il n'apporte de nouveautés.