Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2016 - Le dossier du médecin généraliste partagé avec le patient : un plus ou un moins ?

15/05/2017

Bell, S., Mejilla R., Anselmo M., Darer J., Elmore J., Leveille S., Ngo L., Ralston J., Delbanco T.,  Walker J..  When Doctors Share Visit Notes with Patients: A Study of Patient and Doctor Perceptions of Documentation Errors, Safety Opportunities and the Patient–doctor Relationship  BMJ Quality & Safety, 18 mai 2016, bmjqs-2015-004697.

Résumé

La transparence et l’accès facilités du patient à son dossier sont des valeurs prônées mondialement. La déclinaison pratique en est souvent difficile. Cette étude (US) en médecine générale propose à  99 médecins généralistes volontaires de laisser leur observation, note de consultations accessibles à 4592 de leurs patients.

Le résultat est plutôt très favorable. Un tiers des patients a lu avec détail les observations. Au total 7% des patients ont recontacté leurs médecins après avoir lu les notes dont 29% d’entre eux pour signaler une erreur, 85% étant finalement satisfait de cette rétroaction et correction.  37% ont augmenté par ce biais leur confiance dans leur généraliste. Les patients plus âgés (>63), hommes, moins éduqués, ont tiré le plus de bénéfice de cette opération particulièrement en matière de confiance dans leur médecin.

44% des médecins pensaient avant l’expérimentation que les patients se manifesteraient en relisant les notes (mais la réalité est de 7%). Après un an de pratique, 53% de ces médecins ont trouvé l’initiative ‘payante’, augmentant la confiance des patients. Il n’y pas eu d’inflation de prescription associée à cette transparence.

Mon avis

Mon avis :  c'est un bon article