Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2005 - Que peuvent signaler les patients hospitalisés?

04/05/2018

Weingart, S., Pagovitch, O., Sands, D., Li, J., Aronson, M., Davis, R., Bates, D., Phillips, R., What Can Hospitalized Patients Tell Us About Adverse Events? Learning from Patient-Reported Incidents, J Gen Int Med, 2005, 20: 830-36

Résumé

Les auteurs identifient la capacité des patients à détecter les erreurs à partir d’une comparaison entre une revue des dossiers médicaux et des entretiens avec les patients pendant l’hospitalisation puis 10 jours après la sortie. On demande au patient de citer tout problème, évènement indésirable, ou erreur dont il aurait été victime.

Sur 264 patients contactés, 228 (86%) ont accepté de participer et 528 entretiens ont été réalisés.

17 patients (8%) ont subi 20 EIG dont un très sérieux ; 11 de ces EIG étaient documentés dans les dossiers.

13 patients ont subis des presque accidents ; aucun n’a été documenté dans les dossiers.

L’étude montre que les patients hospitalisés peuvent détecter correctement les EIG dont ils sont victimes. Plusieurs (la plupart) EIG identifiés par les patients ne sont pas signalés dans l’hôpital.

Mon avis

Un bon article, clair, simple reproductible et qui montre l’intérêt de demander un signalement aux patients.