Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2002 - Revue de question sur les consultations centrées sur le patient

17/12/2018

Mead, N., & Bower, P. (2002). Patient-centred consultations and outcomes in primary care: a review of the literature. Patient education and counseling48(1), 51-61.

Résumé

On recommande des consultations plus participatives, plus centrées sur le patient. Ce terme reste flou sur ce qu’il recouvre : explorer l’expérience de la maladie par le patient, comprendre la personne comme un tout, trouver des accords sur le plan de soin, favoriser la relation médecin-malade, être plus réaliste sur les limitations et les ressources disponibles.

La mesure en est également difficile, pas forcément liée à des résultats cliniques objectifs, même si la satisfaction du patient améliore son adhésion.

Huit études (dont le résumé est reproduit en tableau) sont retenues pour la revue de question. Toutes utilisent l’analyse des productions verbales de la consultation comme outil de mesure de la valeur patient-centré enregistrés par audio ou vidéo : fréquence et proportion de marqueurs spécifiques verbaux dans la consultation. Une seule porte en plus sur les marqueurs non verbaux du médecin, complété par des questionnaires remplis par le patient immédiatement après consultation (notamment le Medical Interview satisfaction scale, MISS). Les études mettent en rapport ces marqueurs avec les résultats, essentiellement la satisfaction du patient. La validité interne et externe de ces études est bonne. Sur le total, une seule étude ne retrouve aucun lien entre attitude patient-centré et résultat clinique, mais la plupart des autres études ne montrent que des relations partielles.

Mon avis

Mon avis : domaine particulier de la relation médecin-patient, avec l'idée que la qualité de la consultation, l'écoute et la participation jouent directement sur le résultat clinique.