Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2012 - Utiliser les retours patients pour évaluer la performance du NHS

20/12/2018

Parkin D, Devlin NJ Using health status to measure NHS performance: casting light in dark places BMJ Qual Saf 2012;21:355-356.

Résumé

Pendant de nombreuses années, notre compréhension de ce que signifient « qualité » et «performance» dans les services de santé, s’est limitée à analyser le nombre de patients traités (admissions, visites de patients), à quelle rapidité (temps d'attente) et à quelle fréquence les problèmes sont arrivés (complications, réadmissions, décès). Toutes ces points sont importants, mais ne disent pas grand-chose sur l’impact réel sur la santé.

En 2009, le ministère de la Santé du Royaume-Uni a introduit dans le NHS anglais la collecte systématique des avis patients via les PROMs. Ce faisant, il est devenu le premier système de santé au monde à collecter l’avis patient dans le contexte de la prestation normale des services de santé. Au départ, le programme était limité à la collecte de ces données avant et après quatre interventions chirurgicales non urgentes, avec l'intention d'en étendre l'application à un certain nombre d'autres domaines importants, notamment les maladies chroniques. Le programme PROMs ne devrait pas être considéré comme juste une réforme parmi d’autres.

Il est une ultime étape dans une tentative d'améliorer la mesure et l'analyse de la performance et de la qualité des services de santé. Plutôt que d'être un pas dans le noir, il pourrait être mieux décrit comme une tentative de jeter un peu plus de lumière sur des domaines importants.

Mon avis

Mon avis : une note historique que le programme anglais PROMS