Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les professionnels de santé

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2006 - Analyse des pratiques en matières de signalement dans les réanimations

10/08/2015

Kane-Gill S., Delvin J. Adverse Drug Event Reporting in Intensive Care Units: A Survey of Current Practices, The Annals of Pharmacotherapy: 2006, Vol. 40, No. 7, pp. 1267-1273

Résumé

Les EIG sont probablement plus fréquents en réanimation compte tenu de la complexité des soins, mais c’est sans doute précisément ce caractère complexe, avec une activité sous pression temporelle des uns et des autres, souvent  ambigu sur l’origine des dégradations de patients déjà très fragiles qui n’encourage pas le personnel à signaler. Une approche par trigger tools sur quelques critères précis (glycémie, Hb…) doit permettre de mieux capturer ce problème de risque en concentrant le signalement sur quelques items clés pour les personnels.

L’étude est comparative entre réanimations et services normaux, effectuée par questionnaire, sur 590 hôpitaux US ayant au moins une réanimation. La procédure prévoit un envoi du questionnaire, un premier rappel 1 semaine après, et un second rappel 5 semaines après. Le but de l’étude est simplement de savoir ce qui est en place, pas de compter ou d’analyser les évènements.

Les résultats : le taux de réponse est de 22% avec un bon panel des différents types de réanimations. La définition des EIG recherchés par des critères bien établis (triggers) est assez stable entre réa et non réanimation  ..92,4% ont sélectionné les même triggers. Le signalement des évènements était volontaire presque partout (94.7%), utilisant des formulaires papier (88.6%), des appels sur un numéro fixe (22.7%), des e-mail (12.1%), l’Intranet (12.1%), l’Internet (10.6%), ou les PDA individuels (Iphone...1.5%). Seulement 22% des hôpitaux avait une politique dédiée de recherche d’EIG spécifiques aux réanimations. 

Mon avis

L’étude est purement descriptive des outils en place, et ne dit pas quelle est la performance du système.