Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les professionnels de santé

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2006 - Attitudes et barrières au signalement dans un hôpital

10/08/2015

Evans SM, Berry JG, Smith BJ, Esterman A, Selim P, O'Shaughnessy J, DeWit M. Attitudes and barriers to incident reporting: a collaborative hospital study. Qual Saf Health Care. 2006 Feb;15(1):39-43.

Résumé

Questionnaire anonyme auprès de 186 doctors et 587 infirmières en Australie sur la perception et l’utilité des systèmes de signalement. La plupart de ces professionnels en connaissent l’existence ; les IDE disent s’en servir beaucoup plus que les docteurs (88% vs 43%) et disent aussi savoir beaucoup mieux que les médecins à quoi va (ou peut) servir leur rapport (81,9% vs 49,7%). Toutefois la barrière la plus forte à signaler reste justement l’imprécision sur le bénéfice à signaler pour celui qui signale : à qui çà va servir, et pourquoi faire…

Mon avis

Un résultat bien connu : les docteurs ne se servent pas des systèmes de signalement.