Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les professionnels de santé

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2001 - Les limites de la transparence pour l’orientation du public

07/08/2015

Schneider, E., Lieberman, Publicly disclosed information about the quality of health care: response of the US public, Qual. Saf. Health Care, 2001, 10:96-103

Résumé

L’information rendue au public sur la qualité des soins ne lui permet pas de changer ses choix, ou en tout cas n’a pas d’effet perceptible (évitement, etc.). Le contenu de l’information, et peut être son accessibilité sont en cause. Le seul effet palpable des classements de qualité se retrouve sur le système, qui a peur de cette information divulguée et tend à bouger quand des éléments négatifs sont communiqués sur l’établissement.

Mon avis

Intéressant papier sur l’inefficacité de la transparence actuelle.