Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Soins et hospitalisation à domicile, personnalisation des soins

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2004 - Assistances à domicile

19/08/2015

Axelsson J. Elmstahl S. Home care aides in the administration of medication, IJQHC, 16, 2004 3 :237-43

Résumé

Evaluation de la compétence médicale des travailleurs sociaux venant en aide aux patients à domicile : détection de problèmes médicamenteux, d’apparition de nouveaux symptômes, etc.
Méthode : analyse initiale en 1998 ; Questionnaire ouvert 5 ans plus tard en 2003 sur le rôle réel assumé par ces aidants au niveau médical, et sur leur connaissance médicale  de base (à travers des petits cas cliniques). Le questionnaire a été adressé à 10 services d’aide à domicile, remplis sous observation directe. 341 personnels ont répondu, 313 personnels de base et 23 cadres.
95% des aidants ont un rôle médical au moins pour la distribution des médicaments. 53% ont répondu correctement ou presque correctement sur des questions liées à l’administration des médicaments (55% de bonnes réponses sur l’identification des médicaments, 59% sur la détection de réactions anormales, mais seulement 25% sur la compréhension des contre-indications). Ces chiffres se sont améliorés légèrement entre 1998 et 2003.
Un exemple : sur un tableau d’hypoglycémie manifeste chez un patient diabétique, 81% des personnels auraient appelé une infirmière ou un médecin, ou au moins donné du sucre…mais 6% auraient pratiqué une injection d’insuline (qui aurait tué le patient !).
Les interprétations de formule de médicaments  et de doses dans des génériques identiques étaient maîtrisées par 55% des aidants. 30% n’avaient d’ailleurs reçu aucune information sur le médicament dans leur formation.

Mon avis

Un très bon article faisant une bonne analyse des problèmes des aidants qui se trouvent mécaniquement impliqués dans  la vie médicale de leur patient.