Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Soins et hospitalisation à domicile, personnalisation des soins

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2010 - EIG dans les soins à domicile : revue de littérature

19/08/2015

Masotti P., MCColl MA , Green M., Adverse events experienced by homecare patients : a scoping review of the literature, International Journal for Quality in Health Care 2010; Volume 22, Number 2: pp. 115–125

Résumé

Revue des articles portant sur les EIG à domicile publiés entre 1998 et 2007
1007 articles sélectionnés, 168 retenus. Des données sur les définitions des EIG, les fréquences, les causes, les conséquences, les interventions pour réduire le risque et les protocoles recommandés.
Résultats : 8 catégories principales : erreurs médicamenteuses, problèmes avec les perfusions, problèmes avec les technologies autour du patient, infections (particulièrement sur sondes urinaires), blessures et chutes, multiples causes et autres. Les taux d’EIG vont de 3,5 à 15,1% de patients concernés. Peu d’interventions ont été testées et encore moins ont prouvé leur efficacité pour réduire le risque. Les défauts de communication sont souvent cités comme causes profondes. Les recommandations sont assez classiques : améliorer l’évaluation, la surveillance, la formation, la coordination et la communication. Les définition et le périmètre des EIG restent trop flous, et faussent en l’état pas mal de comparaisons et d’études.

Mon avis

Un bon article.