Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Soins et hospitalisation à domicile, personnalisation des soins

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2011 - La coordination des soins dans11 pays

19/08/2015

Schoen C., Osborn R., Squires D., Doty M., Pierson R., Applebaum, S. New 2011 Survey Of Patients With Complex Care Needs In Eleven Countries Finds That Care Is Often Poorly Coordinated, Health Aff December 2011 vol. 30 no. 12 2437

Résumé

Résultat de l’étude du Commonwealth Fund (dejà réalisée en 2008 sur 8 pays) sur la prise en compte des transitions et des parcours patients dans 11 pays (AUS, FR, GERM, NETH, NZ, NOR, SWE, SWIZ, UK, US). Etude par téléphone effectuée par sondage Harris auprès de 1000 à 1500 patients par pays. Les résultats sont globalement décevants avec une difficulté à coordonner les parcours de soins, et cette difficulté demeure indépendante de la partie investie du PIB des pays (avec l’exemple caricatural des USA).
L’accès difficile aux soins reste un problème important uniquement aux USA (30% des patients interrogés) et loin derrière en Australie et Canada (16%). Sur ce point l’Europe est performante (UK 4%, Moyenne 8%, France 10%).
5 à 10% des patients ont été victimes de dysfonctionnements médicaux (erreurs, délais, problèmes de résultats) et ces chiffres varient peu d’un pays à l’autre, l’UK et la Suisse venant en tête (3 à 4%), les pays nordiques n’étant pas très bien classés (8 à 15%).
La France vient en bonne dernière ou presque pour la prise en charge de la continuité des soins à la sortie de l’hôpital : 82% des patients ont rencontré un problème de coordination (quelque que soit la gravité) à la sortie de l’hôpital, contre 53% en UK (et 17% si l’on considère uniquement les soins à domicile). La France est de loin la nation la moins performante sur ce point.

http://content.healthaffairs.org/content/30/12/2437.abstract

Mon avis

Une très bonne enquête qui confirme celle de 2008 ; la France est très en retard sur la coordination de ses trajets de soins entre hôpital et soins primaires.