Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Sur-risques le week-end, la nuit, l'été, avec les apprenants

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2017 - Les sportifs intensifs du week-end ont-ils plus de risques cardio-vasculaires ?

25/07/2017

Donovan G., Lee M., Hamer M., Stamatakis E. Association of “Weekend Warrior” and Other Leisure Time Physical Activity Patterns With Risks for All-Cause, Cardiovascular Disease, and Cancer Mortalit, JAMA Intern Med. 2017;177(3):335-342.

Résumé

Les sportifs qui concentrent toute leur activité le week-end sont appelés en anglais ‘weekend Warriors’, les guerriers du week-end. L’étude évalue leur sur exposition possible à ces pathologies cardiaques ou cancérologiques. 11 cohortes Anglaises et Ecossaises de 40 ans ou plus (63591 sujets) participent à l’expérimentation entre 1994 et 2012, avec 8802 morts au total, 2780 de troubles cardiaques, et 2526 de cancer. Comparé à un groupe inactif, leur prévalence de risque est de 0,60 pour les affections cardiaques (pour 0,72 dans le groupe inactif) et 0,832 pour le cancer (Vs 0,83 pour les inactifs). Le résultat se vérifie aussi pour les sujets qui font régulièrement de l’exercice dans la semaine (et même avec une encore meilleure protection que les week-end warriors)

Mon avis

Cette rubrique est limite hors sujet, car "plus médical" que "sécurité du patient"