Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Taxonomies / classifications des erreurs médicales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2009 - classification des erreurs des patients

28/08/2015

Buetow S., Kiata L., Liew T., Kenealy T., Dovey S., Elwyn G., Patient error : A preliminary taxonomy, Ann Fam Med 2009;7:223-231.

Résumé

Un article très original qui nous vient de Nouvelle Zélande, et qui analyse les comportements fautifs des patients.

Méthode : interview collectif de 11 groupes dont 3 groupes de professionnels des soins primaires (généralistes et soignants) et 8 groupes de patients sur les erreurs médicales et non observances liées aux patients eux-mêmes. Le type de question posé : quel genre d’erreur peut faire un patient ?, comment un patient peut contribuer à son EIG ?

Les participants du groupe réfléchissaient d’abord individuellement, marquaient leurs idées sur un post-it, puis un travail collectif d’affichage (anonyme) permettait de sortir les idées forces du groupe. L’analyse globale reprend la synthèse de la production de tous ces groupes.

La classification distingue 2 grandes sources de problème : erreurs volontaires du patient, et les comportements affectant le patient au point d’induire des erreurs du médecin, chacune de ces deux classes est raffinée dans une taxonomie à 3 niveaux précisant toutes les classes d’événement recensées

  1. Les erreurs volontaires du patient
    1. ‘retard ou non respect des rendez vous’,
    2. ‘affirmations erronées à l’interrogatoire’, information importante sciemment non communiquée, mensonges, attitude discourtoise, logorrhéique, conflits, manipulateur…
    3. ‘non observance des prescriptions’ pas au bonne dose, pas du tout, pas au bon moment, avec des médicaments autres que ceux prescrits, sujets à des interactions avec des médicaments stockés et/ou périmés
  2. Les comportements induisant un sur risque d’erreur du généraliste
    1. ‘déficits liés à l’état physique ou psychique : mauvaise compréhension des instructions, mauvaise vue et reconnaissance des médicaments,
    2. ‘attitudes inattentives, ou attentes irréalistes’, peur de se faire remarquer, de demander, victimisation,
    3.  ‘facteurs sociaux’ pas d’argent pour accéder au soin, mauvaise hygiène de vie, intolérance, impatience, priorités culturelles

Mon avis

Très bon papier heuristique au niveau méthodologique, une très bonne contribution à un domaine souvent considéré comme tabou.