Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Team training

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2004 - Le bloc simulé pour l’entraînement des chirurgiens

18/08/2015

Aggarwal, R., Undre S., Moorthy K., Vincent C., Darzi A.  The simulated operating theatre: comprehensive training for surgical teams Qual Saf Health Care 2004;13:i27-i32

Résumé

Création d’un bloc dédié à la formation au travail technique et au travail en équipe des chirurgiens par la simulation à Saint Mary’s hospital à Londres dans le service d’Ara Darzi (auquel vient d’être rattaché Charles Vincent comme professeur de Sécurité du patient en 2003) Les interventions dans le  bloc simulé notamment par des juniors peuvent être observées par des experts pour un débriefing à la fois technique et non technique. Les scénarios sont écrits pour servir de base de formation progressive sur différents domaines, dont le travail de groupe.

Mon avis

Article marquant le début de l’ascension foudroyante de notoriété de Ara Darzi avec l’arrivée en détachement de l’Imperial College de Charles Vincent en 2003 (le premier professeur de sécurité du patient nommé en Europe) couplé à l’obtention d’un financement sur un très grand projet UK de sécurité de l’opéré (obtenu en 2002). Cette salle de simulation qui pouvait aussi accueillir de vrais patients était à peine construite quand le papier est sorti. En dehors de quelques essais de départs, elle n’a pratiquement plus été utilisée par la suite pour de la recherche spécifique sur la coopération et la sécurité de l’opéré (trop lourd, les publications ont préféré utiliser finalement les observations réelles dans le ‘vrai’ bloc),  le service a quadruplé en 5 ans)… Darzi a rapidement investi sur d’autres champs d’intérêts Qualité et Sécurité à bouclage et retombées plus rapides que cette simulation, notamment en matière de gouvernance et de formation médicale, il été nommé ministre en 2008 de Blair, puis Lord en 2009 ; bref  l’histoire est quand même un happy end…