Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Temps de travail et repos des chirurgiens

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2012 - Etude de la fatigue des chirurgiens

12/08/2015

Impairment in Residents, A. Arch Surg. 2012;147(5):430-435.

Résumé

Étude de la fatigue des internes en chirurgie enregistrant l’activité et la qualité des repos (sommeil) sur deux semaines consécutives chez 33 internes de chirurgie orthopédiste (volontaires pour participer à l’étude) de deux CHU Américains.

L’étude mesure plus particulièrement le pourcentage de temps passé à opérer où la capacité mentale est estimée inférieure à 80%  et 70% du potentiel  normal par le fait de la fatigue  (80%=seuil corrélé au plus grand risque d’erreur) , la moyenne journalière de durée de sommeil, et le risque relatif d’erreur.

Les résultats montrent que les internes étaient dans un état de fatigue dans 47% du temps, et dans un état critique dans 27% du temps. La moyenne de durée du sommeil s’établissait à 5,3 heures par jour. La prédiction d’augmentation du risque d’erreur lié à cet état de fatigue atteint en conséquence +22% comparé à des sujets contrôles. Les Internes travaillant sur les roulements de nuits (nda night float résidents), une spécificité Américaine née de la régulation des heures de travail des internes) étaient moins concernés par ce risque.

Mon avis

Un bon article pour la méthode employée, montrant sans surprise la fatigue accumulée par les chirurgiens en privation de sommeil.