Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Transmissions et relèves entre équipes médicales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Envoyer par mail
  • Imprimer la page

2009 - Etudes des transmissions et de leur contenu dans un CHU

18/08/2015

Horwitz L, Moin T, Krumholz HM, Wang L., Bradley E. What are covering doctors told about their patients? Analysis of sign-out among internal medicine house staff. Qual Saf Health Care 2009;18:248–55.

Résumé

Méthode: Étude empirique prospective avec analyse exhaustive audio et écrit des transmissions dans un CHU. Huit équipes de médecine interne incluses. Evaluations quantitatives et qualitatives des contenus, clarté des explications, environnement, interruptions, et tous facteurs influant la qualité et l'exhaustivité des transmissions.
Résultats: 503 transmissions réalisées sur 88 patients.  Analyse détaillée de 75% d’entre elles sur la base des enregistrements écrits et oraux.  La durée médiane de transmission s’établit à 35 secondes par patient. La transmission combinée orale et écrite rappelle assez souvent la pathologie,  les éléments nouveaux survenus au patient, et s’il reste une tâche à accomplir en suspens (184/298 (62%). Les informations plus souvent absentes concernent l'état clinique détaillé du patient, présent dans 249/503 (50%) dans les transmissions orales et seulement 117/306 (38%) dans les traces écrites. Dans 60% des cas, on ne note aucune discussion ni question de l’équipe montante (298/503, 59%). Cinq facteurs ont été associés à un contenu surtout véhiculé par voie orale: une familiarité et le fait que le patient soit déjà connu , une seule transmission par jour,  la présence d'un résident senior et un écrit complet déjà existant. Les omissions et les erreurs étaient présents dans 22% des transmissions de sorties quand elles étaient répétées dans la même journée.

Mon avis

Quelques chiffres intéressants.