Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Consultations par téléphone,distractions, interruptions, mail et nouveaux médias

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2013 - Distractions et l'anesthésiste : une étude qualitative du contexte et de la direction de distraction

12/08/2015

Jothiraj H., Howland-Harris J., Evley R., Moppett I., Distractions and the anaesthetist : a qualitative study of context and direction of distraction, British journal Anaesthesia, first published on line April 16

Résumé

Observations de 33 interventions chirurgicales. Durée moyenne de 103 minutes (22-227).

AU total, 3557 évènements potentiellement distracteurs observés, parmi lesquels 1173 (33%) dépassent un score de 2 sur l’échelle de distraction et sont susceptibles d’avoir des conséquences dans la tâche de l’anesthésiste.

Sur ces 3557 évènements, 1227 impliquaient l’anesthésiste lui-même soit comme initiateur, ou la victime.  Les IBODE circulantes étaient les personnes qui provoquaient le plus de distractions (832) suivie des anesthésistes (816). 66 distractions sont survenues au moment où l’anesthésiste préparaient des injectables ; 26 provoquées par l’anesthésiste lui-même.

Mon avis

Des chiffres intéressants.