Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des erreurs médicamenteuses

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2012 - Le rôle positif d’un suivi par le pharmacien d’officine des prescriptions de sortie de l’hôpital

17/08/2015

Ahmad A., Nijpels G., Dekker J. Kostense P., Hugtenburg J. Effect of a Pharmacist Medication Review in Elderly Patients Discharged
From the Hospital, ARCH INTERN MED/VOL 172 (NO. 17), SEP 24, 2012 : 1346-47

Résumé

Etude randomisée sur des patients âgés ayant au moins 5 prescriptions à la sortie. La mesure porte sur les EIG médicamenteux constatés dans la suite. 24 pharmaciens d’officine participent à l’étude, deux groupes de patients, l’un faisant l’objet d’un protocole de suivi, vérification et contrôle (sur le modèle de notre DP français), l’autre sans ce  contrôle. Etude totale conduite sur un an.
Sur 489 patients finalement éligibles, 340 ont accepté de participer ; ils ont été répartis en 180 dans le groupe surveillés et 160 dans le groupe témoin en prenant soin de gommer toute différence médicale entre les deux groupes. Les problèmes médicamenteux  (ADP, Adverse drug problems) se sont effectivement réduits dans le groupe intervention par rapport au groupe témoin, ils sont moins nombreux dès le départ et se réduisent dans le temps , alors qu’ils sont plus nombreux au départ et augmentent significativement dans le temps avec le groupe témoin.

Mon avis

Les papiers sur le rôle du pharmacien à la sortie de l’hôpital se suivent et ne se ressemblent pas dans leur résultat. Celui là tendrait à plutôt démontrer l’efficacité du suivi pharmaceutique.