Sécuriser la fermeture et la réouverture de lits d'hospitalisation - Fiche technique n° 960

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • PDF
  • Imprimer la page
Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Sécuriser la fermeture et la réouverture de lits d'hospitalisation - Fiche technique n° 960

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • PDF
  • Imprimer la page
0 Commentaire

Des démarches relatives à la gestion des lits d’hospitalisation (telles que fermeture et réouverture, avec ou sans regroupement d'activités, etc.) peuvent être mises en œuvre dans des contextes variables (baisse de l’activité médicale, travaux à effectuer, etc.).

Elles peuvent être complexes en raison de nombreux facteurs, techniques, organisationnels et humains. Leur management, dont le retour d’expérience périodique associé, vise à prévenir des dysfonctionnements aux impacts potentiels divers, notamment quant à la sécurité des patients concernés et la qualité de vie au travail du personnel.

Confronté à cette problématique et à des dysfonctionnements, un établissement de santé a travaillé à la conception d'une check-list dont les principes sont proposés ici.

Auteur : Patrice ROUSSEL / MAJ : 31/10/2017

Positionnement de la check-list proposée dans la démarche qualité-sécurité des soins

Temps 1

Temps 2

Temps 3

Temps 4

Temps 5

Temps 6

Identifier une situation à risque ou une pratique à améliorer

Organiser la démarche par méthode projet

Analyser la situation, identifier et hiérarchiser les risques

Définir les actions à mettre en œuvre

Mettre en œuvres les actions définies

Évaluer les résultats, ajuster selon les besoins et pérenniser

Principe de la check-list

  • Bonne pratique de sécurité d'une activité à risque reposant sur une liste de points critiques identifiés permettant de vérifier, avant engagement d'une organisation nouvelle ou d'une intervention à risques, que les actions préventives ont bien été effectuées et que les prérequis indispensables à la sécurité sont bien disponibles.
  • Basée sur le principe du "no go", elle implique un arrêt de l'action en cours et une alerte du niveau concerné en cas de doute ou de non satisfaction d'un ou de plusieurs critères.
  • Si des check-lists et modes d'emploi associés existent maintenant pour des activités régulières (ex : bloc opératoire, endoscopie, imagerie interventionnelle, etc.), ces outils restent à développer pour des situations complexes plus ponctuelles.

Principes méthodologiques

Décomposer le processus à maîtriser dans ses six temps et étapes associées (quoi, quand), puis par étape dans ses différentes composantes (qui, où, comment, avec quoi, etc.).

  1. Avant prise de décision en Direction générale
  2. Prise de décision en Direction générale
  3. Mise en œuvre de la décision de fermeture des locaux
  4. Gestion de la nouvelle organisation transitoire
  5. Mise en œuvre de la réouverture des locaux
  6. Gestion du retour d'expérience
  • Repérer avec les professionnels concernés les points critiques à maîtriser susceptibles d'impact en termes de sécurité des soins et de qualité de vie au travail.
  • Une check-list (complétée ici d'un échéancier prévisionnel à adapter au contexte) utilisée pour chacune des actions de fermeture/réouverture décidée (par exemple en période estivale), avec ou sans regroupement éventuel d'activité.
  • Améliorer l'outil lors une démarche de retour d'expérience conduite au terme de chacune des opérations menées.

Illustration

Avertissement : Cet outil concret, réalisé dans le cadre d’une démarche de retour d’expérience d’un établissement de santé, est proposé ici à titre d’exemple, Il convient de l’adapter au contexte local.

Télécharger la check-list (pdf - 598.12 Ko)

Liens avec la procédure HAS V2014 - Manuel V2010, version janvier 2014

  • Par extension, le critère 26.b ("L'établissement doit identifier ses activités à risque afin de développer une démarche de management de la qualité et de gestion des risques visant un rapport optimum bénéfice/risque pour le patient : les dispositions organisationnelles et techniques en lien avec la prise en charge du patient sont définies et mises en place, incluant les vérifications à effectuer etc.").
0 Commentaire

Publier un commentaire