Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Coûts de la non qualité, effet du paiement à la performance

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2007 - Est ce que le P4P peut améliorer la qualité ?

13/08/2015

Coleman K., Hamblin R. Can Pay-for_performance Improve Quality and Reduce Health disparities, PloS medecine, 2007, 4, (6) e216 : 984-5

Résumé

Les programmes de P4P ont été largement développés aux USA et au RU depuis 2001 avec les Généralistes. Malgré un enthousiasme réel, les évidences pour démontrer leur efficacité restent modestes. En général les études montrent de modestes améliorations sur les mesures qui font l’objet de l’accord P4P, mais même avec ces résultats on finit par douter sur le vrai bénéfice : amélioration de la prestation sous contrat, mais sans nécessairement amélioration de la qualité du service global au patient. IL existe aussi un risque d’effets collatéraux dans le P4P : notamment avec le système anglais la possibilité d’exclure des patients non observant pour garder la prime, une stratégie qui s’est plutôt appliquée intentionnellement à tous les patients pour qui le travail n’avait pas été fait…puisque les exceptions se sont étalés entre 0 et 85% avec une médiane à 6%

Mon avis

A lire, intéressant.