Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2017 - Plus de dépenses ne rythme pas avec meilleur résultat clinique

25/07/2017

Tsugawa Y., Jha A., Newhouse J., Zaslavsky A., Jena A. Variation in Physician Spending and Association With Patient Outcome, JAMA Intern Med. 2017;177(5):675-682. doi:10.1001/jamainternmed.2017.0059 Published online March 13, 2017.

Résumé

Analyse de 20% des dossiers patients du système Medicare US (gratuit pour les plus de 65 ans) en incluant plus de 1,2 million de patients hospitalisés pour une pathologie générale traitée en service de médecine interne entre 2011 et 2014. Calcul des frais médicaux engagés par les hôpitaux, les médecins et les patients, puis corrélation entre dépenses engagées par le médecin qui les a pris en charge et résultats cliniques, en données ajustées (évaluation des dépenses en 2011-2012 et calcul des résultats objectifs sur les patients en 2013-2014). Les mesures portent sur la mortalité dans les 30 jours après hospitalisation, et le taux de réadmission.

Les variations inter-médecins de dépenses, toutes données ajustées, sont plus importantes que les variations inter-hôpitaux (10,5% entre médecins Vs 6,2% entre hôpitaux). Il n’existe aucune association entre le niveau de dépenses et les résultats cliniques. Une confirmation de plusieurs résultats déjà acquis dans la littérature.

Mon avis

Enième conclusion identique : "l'argent ne fait pas le bonheur, ni la sécurité"