Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG et risques en médecine générale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2019 - Les chiffres suédois sur les erreurs de diagnostics en médecine générale et aux urgences

08/11/2019

Fernholm R., Pukk Härenstam K., Wachtler C., Nilsson G., Martin J. Holzmann & Axel C. Carlsson (2019) Diagnostic errors reported in primary healthcare and emergency departments: A retrospective and descriptive cohort study of 4830 reported cases of preventable harm in Sweden, European Journal of General Practice, 25:3, 128-135, DOI: 10.1080/13814788.2019.1625886

Résumé

Les erreurs de diagnostics sont la source essentielle du risque en soins primaires et aux urgences. Ces erreurs recouvrent l’erreur proprement dite, et les retards de diagnostics.

Analyse rétrospective d’une cohorte nationale de patients Suédois entre 2011 et 2016 ayant subi des erreurs de diagnostics évitables.

4830 cas inclus. 2208 (46%) étant des erreurs de diagnostic avérées. Les cancers (colon, peau) représentent les cas les plus fréquents (37% et 23%), suivis des maladies cardiaques et des problèmes de tendons (ruptures). Aux urgences, les erreurs les plus fréquentes de diagnostic portent sur les fractures (24%, main, poignet surtout) et les traumas tendineux (19%).

Mon avis

Mon avis : confirmation de la littérature