Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par des enquêtes nationales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Les signalements d'EIG peuvent-ils permettre de comparer les niveaux de sécurité entre hôpitaux ?

01/03/2016

Howell A-M, Burns EM, Bouras G, Donaldson LJ, Athanasiou T, Darzi A (2015) Can Patient Safety Incident Reports Be Used to Compare Hospital Safety? Results from a Quantitative Analysis of the English National Reporting and Learning System Data. PLoS ONE 10(12): e0144107. doi:10.1371/journal.pone.0144107

Résumé

Interrogation sur la pertinence d’un indicateur qui serait basé sur le signalement des EIG par chaque hôpital en Angleterre.
Utilisation de 6 méthodes d’évaluation de la base du National Reporting And Learning System (NRLS) avec des techniques de type Pareto et analyses de régression.
5.979.954 EIG signalés dans les hôpitaux MCO Anglais. 70,3% avec des conséquences sur le patient, dont 0,9% avec des conséquences très graves. Les Services d’obstétrique et gynécologie et les pharmacies signalent le plus. Les médecins signalent moins que les paramédicaux. Le taux de plainte par lit est inversement associé au taux de signalement. La satisfaction « patient » et la mortalité ne sont pas corrélées. Les questionnaires des professionnels montrent que les taux de signalement augmentent si l’on sait garder les signalements confidentiels, diffuser le contenu à toute l’équipe, et partager les analyses et les améliorations.

Mon avis

Mon avis : Le résultat est largement attendu, mais bien confirmé et intéressant. On retient notamment la corrélation négative entre plaintes et signalements : plus on signale, moins on a de plaintes