Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2008 - Est ce que les patients connaissent mieux leurs d’EIG que l’hôpital ?

10/08/2015

Weissman J. , Schneider E., Weingart S., Epstein, David-Kasdan, Sandra Feibelmann, Annas CJD; Nancy Ridley, Kirle L., Gatsonis, C..Comparing Patient-Reported Hospital Adverse Events with Medical

Record Review: Do Patients Know Something That Hospitals Do Not? Ann Intern Med. 2008;149:100-108

Résumé

La question posée concerne la connaissance des patients sur leurs EIG par rapport aux signalements que l’on peut acquérir par l’analyse des dossiers médicaux.

L’étude a été réalisée à Boston en 2003 par entretiens avec les patients à leur sortie Vs analyse de leurs dossiers médicaux. 998 patients inclus.

23% des patients avaient au moins un évènement selon les entretiens, contre 11% selon les dossiers. Pire les deux approches sont peu congruentes, sauf pour les évènements très graves. Les évènements identifiés par les patients ont été vérifiés comme exacts, bien que non tracés dans leurs dossiers. Dans 9 cas, il s’agissait d’événements ayant suivi la sortie, mais dans 12 cas ils ‘agissait d’évènements  survenus avant la sortie.

Le délai (6 à 12 mois) pour les entretiens avec les patients après leur sortie a pu encore réduire leurs souvenirs…Les auteurs concluent à un intérêt évident à mieux écouter les patients.

Mon avis

Article bien construit, résultats assez surprenants finalement.