Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2017 - Une hotline de déclaration des évènements indésirables pour les patients

25/10/2017

Weingart S., Weissman J., Zimmer K., Giannini R., Quigley D., Hunter L., Ridgely S., Schneider E. Implementation and evaluation of a prototype consumer reporting system for patient safety events International Journal for Quality in Health Care, Volume 29, Issue 4, 1 August 2017, Pages 521–526, https://doi.org/10.1093/intqhc/mzx060

Résumé

Il n’existe pas de système de déclaration des évènements indésirables (EI) ouverts aux patients qui ait prouvé son efficacité dans les hôpitaux, ni en déclaration ni en exploitation.

Ces auteurs US testent une approche basée sur une hotline, la Health Care Safety Hotline, mise en service par téléphone et mail dans deux réseaux de santé US entre février 2014 et juin 2015. L’évaluation porte sur des entretiens avec les responsables du système, les patients déclarants, la mesure du trafic internet et l’analyse des rapports effectués.

Pendant les 17 mois de l’expérimentation, la page d’accueil a comptabilisé 1 530 visiteurs possédant une adresse IP unique. La Hotline a reçu 37 rapports complets incluant 20 erreurs sans dommage et 15 erreurs plus graves. Les problèmes de diagnostic arrivent en premier, suivis de demandes de conseil sur des situations inquiétantes.

Les déclarations à la Hotline ont déclenché́ des examens, une intervention éducative et des suivis de patients. Conclusion : bien qu’ayant généré́ des rapports moins nombreux que ce qu’elle est capable de gérer, la Health Care Safety Hotline a démontré́ la faisabilité́ d’un système de déclaration pour la sécurité́ des patients orienté patients. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre comment accroître l’utilisation de ces systèmes par les usagers.

Mon avis

Assez banal.