Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Soins et hospitalisation à domicile, personnalisation des soins

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2006 - EIG dans les soins à domicile

19/08/2015

Johnson K. Adverse events among Winnipeg Home Care Clients, Healthcare Quartely, 9, Special Issue, 2006, 127-134

Résumé

Presque 16% des personnes âgées de Winnipeg utilisent les services de soins à domicile. Les études sur la sécurité du patient dans ces conditions sont surtout centrées sur le médicament ; les aspects de ré-hospitalisations (inutiles), et encore plus les EIG de tous types causés par les soignants et par le client ou son entourage sont moins regardés. L’étude essaie d’appliquer les méthodes de suivi des EIG à l’Hôpital à ce secteur des soins à domicile. La définition de l’EIG retenue pour l’étude est la suivante : « any harm to the client that negatively affects their overall health and/or functioning and is the result of care actions and/or inactions rather than the client’s underlying condition ». Le travail est conduit par analyse rétrospective des dossiers de 400 clients sur deux mois (février et mars 2004) sur un total éligible de 16424 dossiers. Les clients sortis de l’hôpital il y a moins de 30 jours, ou classés dans la catégorie des soins palliatifs ont été exclus de l’échantillon. L’analyse des EIG porte sur la recherche de chutes, problèmes cutanés, fractures ou blessures, problèmes avec les médicaments, ré-hospitalisations, placements en maison de retraire, ou décès. On retrouve 5,5% de taux de patients concernés par les EIG toutes catégories, avec les chutes avec séquelles représentant 46% du total des EIG, puis viennent les problèmes avec le médicament (23%), les chutes sans gravité (15%), les escarres (4%). 42% de ces EIG était partiellement ou totalement causés par le patient ou son entourage ; 94% des EIG ont été jugés évitables.

Mon avis

Intéressant, nombreux chiffres, conclusion plus flottante.