Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Transmissions et relèves entre équipes médicales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Envoyer par mail
  • Imprimer la page

2013 - Comparaison des diagnostics réellement établis par les anatomopathologistes avec ceux dictés par le chirurgien

18/08/2015

Talmon, G, Horn A., Wedel W., Miller R., Stefonek A., Rinehart T.,  How Well Do We Communicate? A Comparison of Intraoperative Diagnoses Listed in Pathology Reports and Operative Notes . American Journal of Clinical Pathology 140, no 5 (11 janvier 2013): 651 657.

Résumé

Comparaison des diagnostics réellement établis par les anatomopathologistes avec ceux dictés par le chirurgien au bloc opératoire sur une période  de 9 mois (au total 1131 transmissions entre anapath et chirurgien exploitables)
Les différences sont parfois mineures (8,3%) mais elles peuvent être majeures, différant entre tumeur bénigne et maligne (0,3%). Certes ce dernier cas est rare : 4 cas sur 1131, mais dramatique. L’utilisation du  téléphone pour la transmission du diagnostic semble particulièrement à risque.

Mon avis

Une fréquence de risque confirmée dans les transmissions anapath.