Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Sage-femme

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

Toutes les actualités de la spécialité Sage-femme

Sage-femme (29 résultats)

Les compétences de la sage-femme dans le suivi gynécologique
14/06/2017 Par Isabelle LE CREFF, sage-femme

Depuis la loi HPST du 21 juillet 2009, la sage-femme peut assurer le suivi gynécologique de prévention de toute femme en bonne santé.
De la même façon qu’en obstétrique, les limites de sa compétence s’arrêtent là où commence la pathologie.

  • Sage-femme

L’épisiotomie : des recommandations pour ne pas en abuser
29/03/2017 Par Isabelle LE CREFF

Les lésions périnéales responsables de douleurs, d’incontinence et de dyspareunie ont toujours été une source d’insatisfaction des usagers et une préoccupation pour les professionnels de l’accouchement, qui les ont amenés à réfléchir sur la pratique de l’épisiotomie.

  • Sage-femme

L’infection à cytomégalovirus (CMV)
18/01/2017

L’infection à CMV est la plus fréquente des infections virales du nouveau-né, elle concerne 1% des naissances vivantes et c’est la principale cause de malformation congénitale, de retard mental, et de surdité de l’enfant.

  • Sage-femme

Le ballonnet de Bakri : une utilisation simple, facilement reproductible dans la prise en charge de l’hémorragie du post-partum
04/10/2016 Par Isabelle LE CREFF

Le tamponnement intra-utérin a pris une place importante dans le traitement de l’hémorragie du post-partum (HPP), qui constitue la première cause de mortalité maternelle dans le monde. Elle demeure également en France, la principale cause de mortalité maternelle en compliquant 5% des accouchements.

  • Sage-femme

Dépistage de la trisomie 21 : quoi de neuf ?
01/08/2016 Par Isabelle LE CREFF

La trisomie 21 constitue l’anomalie chromosomique la plus fréquente avec une incidence de 1 cas pour 700 grossesses et représente la principale cause de retard mental en France.

  • Sage-femme

Les évènements indésirables graves (EIG) liés aux soins en Ile de France
11/01/2016 Par Isabelle LE CREFF

La lutte contre les événements indésirables graves liés aux soins (EIG) s’inscrit dans la démarche globale d’amélioration de la qualité et sécurité des soins introduite par la loi de santé publique du 9 août 2004.

  • Chirurgien
  • Médecin
  • Chirurgien-dentiste
  • Sage-femme
  • Paramédical
  • Patient

Le misoprostol : une large utilisation en gynécologie-obstétrique
19/11/2015 Par Isabelle LE CREFF

En effet un certain nombre de produits sont utilisés en dehors de leur AMM initiale, tant dans les indications non prévues du médicament que dans les conditions inhabituelles d’utilisation (voie d’administration ou posologie).

Cependant si la sécurité et l’efficacité d’un produit sont garanties par l’AMM, son absence ne signifie pas qu’il n’existe pas de données favorables à son utilisation et n’entraine pas l’exclusion de son usage.

  • Médecin
  • Sage-femme

Les nouveau-nés prématurés avant 26 SA
08/10/2015 Par Isabelle LE CREFF

La prématurité est en constante augmentation en France selon l’enquête périnatale de 2010 puisqu’elle représente 60.000 naissances par an dont 13.000 enfants sont des grands prématurés.

  • Sage-femme

Le dossier médical : un point clé de la prise en charge de la patiente en obstétrique
09/09/2015 Par La Prévention Médicale

Le dossier médical est sans contexte l’outil de soins qui permet le partage des informations entre les différents protagonistes intervenant auprès du patient et permet une traçabilité des différentes étapes de sa prise en charge. C'est l'élément essentiel de la qualité de la continuité et de la coordination des soins.

  • Sage-femme

Dépistage et diagnostic prénatal de la trisomie 21
08/09/2015 Par La Prévention Médicale

Le dépistage anténatal est à différencier du diagnostic anténatal, tant dans sa technique que dans la population ciblée.

Le dépistage de la trisomie 21, proposé à toutes les femmes enceintes, repose actuellement sur des examens échographiques du foetus et sur le dosage de marqueurs biochimiques dans le sang maternel. Cet examen a pour but d'évaluer le risque pour l'enfant à naître d'être atteint de trisomie 21, mais il ne permet pas à lui seul d'établir le diagnostic.

  • Sage-femme