Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Briefing, huddles et check-lists

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2010 - Une check-list qui suit tout le trajet de l’opéré : le projet SURPASS

07/08/2015

De Vries, E., Prins H., Crolla R., and the SURPASS group, Effect of a Comprehensive Surgical Safety System on Patient Outcomes, N Eng J. Med 2010, 363:1928-1937

Résumé

Les risques pour le patient opéré ne se terminent pas  à la fin de l’intervention ; la sécurité globale du trajet du patient est encore plus importante que la sécurité de l’acte lui même. Les auteurs utilisent une CL type OMS  allongée  (Surgical Patient Safety System (SURPASS) comportant en sus des items de la CL préconisée par l’OMS,  une revue de toutes les radiographies, une vérification du marquage du côté opéré,  les médicaments et soins prescrits en pré et post opératoires y compris jusqu’à la  sortie de l’hôpital (tous ces items étant revus dans le temps de l’intervention au bloc, selon les items avant, pendant, ou à la fin). Cette CL (Check-list) a été testé dans 6 CHU hollandais entre octobre 2007 et mars 2009 alors que 5 autres CHU ont joué le rôle de témoin sans implémentation de la CL. Toutes les complications survenues pendant l’hospitalisation ont été notées 3 mois avant adoption de la CL (3760 patients, 4363 interventions, certains patients multi opérés) puis 3 mois après une période d’adoption et d’utilisation de 6 mois (3820 patients, 4387 interventions). Le taux de complications tout venant à chuté de 27,3% à 16,4%. La mortalité dans les services a décru d’1,5% avec un bénéfice du risque absolu corrigé à 0,7%. Les 5 CHU  témoins n’ont pas évolué dans leur résultats.

Mon avis

Un très bon article avec une vision étendue et logique de la Check-list