Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG et risques en médecine générale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

1998 - Analyse de 1263 dossiers de décès en médecine générale

14/08/2015

Holden J, O’Donnell S, Brindley J, Miles L (1998) Analysis of 1263 deaths in four general practices, Br J Gen Pract. 48(432):1409-1412

Résumé

Méthode : après 6 mois d’étude pilote et une année d’audit préalable, 14 médecins appartenant à 4 cabinets de groupe de généralistes ont accepté de relever les mêmes informations sur tous leurs patients décédés sur une période de 40 mois (1992-96) ;

30790 patients enregistrés comme clients de ces cabinets, 1263 morts dans la période considérée ;

sur les décès observés, on note :

34,5% fumeurs, 29% hypertendus, 10,3% diabétiques ;

36% problème vasculaire, avec 48% de ce groupe prenant de l’aspirine et 33% pour qui c’était contre indiqué ;

Plusieurs causes de défaillances observées et évitables: certaines provenant du patient (cigarette, adhésion au traitement prescrit), 5% de retard divers dans la prise en charge de la maladie, 6%  de décès suite à des coordinations difficiles avec l’hôpital, 3% de décès par chute (col du fémur).

Mon avis

Vieux papier historique, souvent cité, mais aujourd’hui désuet sauf pour les méthodes.