Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Maîtrise de l'innovation

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2012 - Commentaires sur le robot Da Vinci pour la chirurgie de la prostate.

29/09/2015

Emanuel E. In Medicine, Falling for Fake Innovation, New York Times, The opinion pages, May 27, 2012, 7:49 pm

Résumé

Le robot Da Vinci a été proposé par les constructeurs comme une révolution dans la chirurgie de la prostate, « having the benefits of a definitive treatment but with the potential for significantly less pain, a shorter hospital stay, faster return to normal daily activities »

Or un tel robot, qui coûte plus d’un million de dollars, n’a jamais fait l’objet d’un essai randomisé pour évaluer sa performance. Pire, en 2009, une étude a montré que les patients avaient certes un temps d’hospitalisation réduit avec moins d’EI peri opératoire, mais plus d’incontinence et de troubles de l’érection à terme. En quelque sorte, ce n’est qu’une pseudo innovation qui augmente le coût de l’acte sans vraiment apporter plus de sécurité et d’efficacité.

Les innovations ne manquent pas : Smartphone pour diabétiques transmettant automatiquement la glycémie au docteur, domotique médicale, aides électroniques de toutes ordres, et pas toujours une preuve bien grande d’utilité.

Mon avis

Anecdotique papier de médecin dans un grand journal. A noter l’activisme du NYT dans ce domaine qui va avec l’Obamacare accusé par l’industrie médicale de s’opposer à l’innovation par sa politique de prix et de remboursement de Medicare appuyée sur une mobilisation des sociétés savantes et une campagne d’essais sur les services rendus de ces médicaments/ matériels.