Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Signalement des EIG par les patients, PRIMS, PROMS, PREMS

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2006 - L'utilisation de PROM peut améliorer potentiellement la qualité des soins

17/12/2018

Marshall, S., Haywood, K., & Fitzpatrick, R. (2006). Impact of patient‐reported outcome measures on routine practice: a structured review. Journal of evaluation in clinical practice12(5), 559-568.

Résumé

L’utilisation routinière de PROM peut améliorer potentiellement la qualité des soins, mais on manque d’évidence pour le recommander.

Une revue de question essaie de faire le point (articles en anglais, 1976-2004).

Le retour des résultats PROMS vers les professionnels semble avoir un substantiel impact sur certains soins, particulièrement en santé mentale. Cependant, l’impact sur la perception personnelle de santé par le patient est plus réduit, en tout cas moins démontré. La plupart des études publiées se concentrent sur le bénéfice pour les professionnels et sur les résultats cliniques. Il subsiste un manque de clarté sur les objectifs des PROMS en routine, et la façon de s’en servir pour atteindre ces buts. On devrait notamment améliorer la recherche de perception du bien-être ressenti et de la relation médecin-patient.

Mon avis

Mon avis : une revue déjà ancienne qui montre qu'on a commencé par se servir des PROMS pour le bénéfice technique du clinicien plus que du bien-être patient.