Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Transmissions et relèves entre équipes médicales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Envoyer par mail
  • Imprimer la page

2014 - Apprécier la compréhension des patients à l’hôpital et en soins primaires

18/08/2015

Cawthon, C., Mion L., Willens D., Roumie C., Kripalani S.. Implementing Routine Health Literacy Assessment in Hospital and Primary Care Patients. Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety 40, no 2 (1 février 2014).

Résumé

Le manque de compréhension par le patient des explications et consignes prodiguées est considéré comme un élément de mauvais pronostic. Cette équipe US apprécie ce manque de compréhension (chez des patients hospitalisés ou ambulatoires) à l’aide de 3 questions très simples (avec des réponses selon une échelle de Lickert à 5 valeurs)  (Brief Health Literacy Screen BHLS):
•    Quelle est votre niveau de confiance dans votre connaissance des médicaments qui vous sont prescrits
•    Avec quelle fréquence avez-vous besoin de quelqu’un qui vous aide et vous conseille pour comprendre les documents remis à l’hôpital
•    A quelle fréquence ressentez-vous des doutes sur votre pathologie parce que vous n’arrivez pas à comprendre le matériel écrit remis à l’hôpital
 Ces trois tests sont  très rapides (moins d’un minute) et tout à fait faisable par tous les patients. L’étape suivante est d’apprécier la relation entre cette mauvaise compréhension et le pronostic pour des patients hospitalisés et en ambulatoire.
Essai de validation : 793 patients inclus, adultes, hospitalisés ou en consultations soins primaires. Les patients doivent répondre au trois questions et sont également évalués sur leur capacité de compréhension (S-TOFHLA, Shortened test of functional Health Literacy in Adults). Bonne compréhension des questions.
Essai grande échelle : Novembre 2010 à Avril 2012 ; inclusion de 55611 adultes. Les patients ont rempli l’échelle pour 91,8% des hospitalisés, et 66,6% des patients vus en simple consultation. 
IL n’y a pas encore d’évaluation sur le lien entre le résultat à ce test et le taux de complications (étude en cours).

Mon avis

Travail original dans la ligne de SAED.