Résultats du Grand Prix 2019

Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Résultats du Grand Prix 2019 de la Prévention Médicale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page
  • Grand prix 2019

La remise des Prix de la Prévention Médicale a eu lieu le 26 novembre à Paris. Trois prix ont été décernés cette année, dont un prix destiné aux internes. Retour sur les projets primés.

Auteur : La Prévention Médicale / MAJ : 27/11/2019

1er prix : Julia BARREL, Directrice du Projet SMARTMEDICASE

« Déserts médicaux : la solution mobile d’Alrena Technologies »

Issue d’une idée d’un médecin urgentiste exerçant dans une zone de désert médical, SmartMedicase est une valise connectée capable de pallier cette pénurie de médecins et de répondre à l’urgence des déserts médicaux.

SmartMedicase permet de s'affranchir des zones et des distances où les réseaux habituels de communication peuvent être défaillants pour assurer un lien, en temps réel, entre un effecteur de terrain (Samu, pompiers, ambulanciers, infirmiers) et un médecin situé dans un hôpital à distance. Elle est accompagnée de périphériques médicaux portatifs et interconnectés, développés par des partenaires tels qu’Abbott et Philips (électrocardiogramme, échographe, laboratoire de biologie délocalisé).

SmartMedicase est utilisée en médecine d'urgence, mais également en médecine à domicile pour assurer les soins des personnes en manque de mobilité.

SmartMedicase est en service, opérationnelle, et a fait ses preuves.

Elle a remporté, par le biais des sapeurs-pompiers de Dordogne qui en sont les premiers utilisateurs, le 1er Prix de l'Innovation 2018 en novembre dernier, décerné par l’Ecole Nationale Supérieure des Sapeurs-Pompiers.

Une étude médico-économique sur son utilisation durant l’année écoulée a été réalisée par le Département Informatique Médical de l’Hôpital de Périgueux, et présentée à Bordeaux lors d’un congrès.

Les premiers chiffres ont été communiqués le 13 juin 2019 : 158 sorties de la SmartMedicase sur le 1er quadrimestre 2019, et pour ces 158 sorties :

  • 90% de douleurs thoraciques ont été traitées sur le terrain
  • 1/3 des patients a été orienté sans passage par les urgences qui ont pu être désengorgées
  • ce qui a diminué de 40% en moyenne la charge de travail pour le SAMU/SMUR

A l’heure où le service de santé publique rencontre une crise sans précédent, ALRENA Technologies a développé une solution capable de solutionner les pénuries de médecins et favoriser une plus grande accessibilité aux soins.

Motivation de ce 1er prix : la Prévention Médicale a souhaité attribuer ce 1er prix à la technologie SmartMedicase qui contribue à diminuer le risque d’un défaut de soins par manque d’accessibilité au soin de certaines populations.

2ème prix : L’association Facteurs Humains en Santé

« Equipes qui visent à améliorer la sécurité et la qualité des soins »

L'objet porté par cette candidature est une chaîne YouTube baptisée Les Enfants du Facteur”.

Elle a été imaginée et réalisée entièrement par les membres fondateurs du groupe Facteurs Humains en Santé pour apporter à l'ensemble des soignants et au grand public des éléments de connaissance simples et utiles pour améliorer la qualité et la sécurité des soins.

Depuis mars 2019, 22 vidéos de courtes durées, entre 2 et 10 minutes maximum, ont été diffusées. Elles traitent de sujets variés : du travail d'équipe au biais cognitifs, la présentation d'ouvrages ou encore les sites internet qui rassemblent des contenus pertinents pour la sécurité des patients. Ce contenu, enrichi chaque semaine, est accessible sur tous les supports actuels dans un format idéal pour un partage sur les réseaux sociaux.

Cette candidature est portée par toute une équipe, celle du groupe Facteurs Humains en Santé, ce qui confère force et solidité à ce projet déjà bien engagé.

Facteurs Humains en Santé est un groupe ouvert, multidisciplinaire, composé de soignants (paramédicaux et médico-chirurgicaux), d’experts en gestion des risques, et de professionnels issus d’autres secteurs d’activité à risque (contrôleurs aériens, pilotes…), qui existent officiellement depuis janvier 2019.

L’objectif principal du groupe est d’améliorer la qualité et la sécurité des soins par différents moyens. Il veut promouvoir la prise en compte du fonctionnement humain et organisationnel dans la prise en charge des patients, mais aussi fédérer et mettre en contact les différentes structures d’enseignement en simulation et en facteur humain à l’échelle nationale et européenne, favoriser la recherche sur le fonctionnement humain et organisationnel, et enfin accompagner et réaliser des projets pédagogiques.

Motivation de ce 2ème prix : la règle du deuxième prix est de récompenser une initiative astucieuse pour améliorer la sécurité des soins. L’idée d’une chaîne Youtube sur la sécurité des soins est un bon moyen pour former et sensibiliser un large public via des messages courts, consultables en mobilité (tablettes, téléphone portable).

Prix des internes : Mathilde Vion, Interne DES Pharmacie Hospitalière au CHICAM (Centre Hospitalier Alençon Mamers)

« Escape game médicamenteux : un outil pédagogique ludique et efficace ! »

Depuis 2012, les chambres des erreurs, ont permis de former de nombreux professionnels de santé aux erreurs, en particulier médicamenteuses. Six ans après, le CHICAM a voulu innover pour la semaine sécurité patient en proposant un jeu tendance : l’escape game. En accord avec la thématique nationale 2018, celui-ci était focalisé sur la prise en charge médicamenteuse des patients.

Comment ça marche ? En équipe, dans une pièce fermée, les participants ont 20 minutes pour résoudre une succession d’énigmes et réussir leur mission.

Décliné sur une thématique hospitalière, les participants doivent collaborer entre collègues (groupe de 2 à 5 personnes) pour prendre en charge correctement le patient, détecter d’éventuelles erreurs de prise en charge et réussir à éviter l’événement indésirable.

Et après l’escape game, c’est le temps du debriefing.

Au travers de ce jeu ludique, les objectifs pédagogiques pour le soignant sont :

  • De développer son esprit de collaboration pour réussir en équipe
  • D’améliorer la détection des erreurs et risques d’erreur, notamment médicamenteuses
  • De renforcer la culture sécurité et la culture positive de l’erreur 

Cet outil simple, efficace et très peu onéreux est pragmatique et facile à mettre en œuvre. Il sera pérennisé en 2019 et intégré à la formation des nouveaux arrivants de l’établissement. Un kit escape game contenant tous les documents nécessaires à sa mise en œuvre est mis à disposition de tous les établissements de santé afin d’utiliser le scénario clé en main ou de transposer cet escape game sur d’autres thématiques.

Motivation de ce 3ème prix : une des problématiques en matière de gestion des risques est de toucher des publics très différents et en particulier, les jeunes générations. L’escape game est un moyen ludique et moderne pour ce faire. Il complète la panoplie des sérious games tels que « la chambre des erreurs », accessible à tous en raison de leur faible coût.

0 Commentaire

Publier un commentaire