Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG en chirurgie, aux urgences et dans le parcours de l'opéré

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2013 - Etude des causes des complications post opératoires en chirurgie générale

14/08/2015

Symons, N., Almoudaris A.,  Nagpal K., Vincent C. Moorthy K. An Observational Study of the Frequency, Severity, and Etiology of Failures in Postoperative Care After Major Elective General Surgery , Annals of Surgery:  January 2013 - Volume 257 - Issue 1 - p 1–5

Résumé

Méthode : Observations systématique et journalière des patients en post op par deux chirurgiens travaillant indépendamment, avec prise de notes sur tous les événements anormaux.
Résultats : 50 patients inclus, observés au total 659 jours en post opératoire. 256 problèmes identifiés dans les soins, dont 85 % étaient évitables, et 51% ont eu des conséquences sur les patients (mais à des degrés variés) : les problèmes les plus fréquents étant relatifs au traitement médicamenteux, sa prescription et son administration, les lignes de perfusions, les redons, et le contrôle de la douleur. Les non-respects de protocoles sont présents dans 57% des EIG évitables ; les problèmes de communication, responsables de retard de prise en charge et de coordination déficiente sont présents dans 51% de tous les EIG.

Mon avis

Une bonne étude d’observation mais qui n’amène que des résultats assez attendus.