Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG en chirurgie, aux urgences et dans le parcours de l'opéré

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2012 - La mortalité chirurgicale en Europe est bien plus importante qu’imaginée

14/08/2015

Pearse R., Moreno R., Bauer P. Pelosi P., Metnitz P., Spies C., Vallet B., Vincent JL, Hoeft A., Rhodes A., Mortality after surgery in Europe: a 7 day cohort study The Lancet, Volume 380, Issue 9847, Pages 1059 - 1065, 22 September 2012

Résumé

Etude 7 jours (Avril 4-11, 2011) sur la mortalité post chirurgicale  dans les 60 jours sur des patients de plus de 16 ans ayant subi un acte de chirurgie (toute chirurgies confondues à l’exclusion de la chirurgie cardiaque et ambulatoire) dans 498 hôpitaux Européens des 28 nations. Ont été mesurées la Mortalité,  la durée d’hospitalisation et de séjour en réanimation.
46537 patients inclus, 1855 (4%)  décédés à l’hôpital avant leur sortie, 3599 (8%)  transférés en réanimation entre J1 et J2, 1358 des 1855 patients décédés (74%) n’avaient pas été transférés en réa. Les données brutes de mortalité comparée entre pays varient entre 1% (Islande) et 21% (Latvia) et restent importante même en données corrigées (0,44% en Finlande, 6,92% en Pologne)
Ces taux sont très supérieurs aux taux anticipés et imaginés par la communauté scientifique.

Mon avis

Un très bon travail, qui inquiète…