Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG en chirurgie, aux urgences et dans le parcours de l'opéré

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2004 - Etude ethnographique des menaces qui pèsent sur le bloc chirurgical

14/08/2015

Mc Donald R., Waring J., Harrison S, et al, An Ethnographic Study of Threats to Patient Safety in the Operating Theatre, University of Manchester, Technical report 2004

Résumé

Observation in situ sur une longue période des acteurs du bloc et du fonctionnement au moyen de notes personnelles,  discussions, interactions diverses. Les blocs qui montrent une culture positive de sécurité ont un meilleur niveau de confiance entre membres du personnel, et un meilleur investissement sur les mesures de prévention. Les auteurs montrent que même si chacun à plus ou moins une conscience du risque et s’intéresse à la sécurité du patient, les différences se creusent entre blocs dès lors qu’on évoque le partage collectif de cette dimension et le temps passé à en discuter ensemble. Les stratégies sont très individuelles, les déclarations d’EIG par les médecins rares, et l’apprentissage limité puisque chacun n’apprend que de ses propres erreurs, mais très peu des erreurs des autres.

Mon avis

Anecdotique, on n’apprend pas grand-chose.