Les dentistes sous pression excessive

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • PDF
  • Imprimer la page
Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Les dentistes sous pression excessive

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • PDF
  • Imprimer la page
0 Commentaire

Cette étude menée en Angleterre analyse le stress ressenti par 2 441 dentistes travaillant en corrélation avec la NHS (National Health Service). Un questionnaire anonyme a été adressé aux praticiens. Les questions portaient sur le stress ressenti et ses raisons potentielles : le désengagement dans le travail, l’état de santé général des praticiens, ainsi que sur les conditions de travail des praticiens.

  • Chirurgien-dentiste
Auteur : La Prévention Médicale / MAJ : 26/04/2016

Les résultats sont éloquents. Les praticiens sont pratiquement tous soumis au stress en raison de leur travail. Beaucoup de praticiens ont ainsi rapporté des manifestations psychiatriques mineures, du même niveau que les médecins. Le fait de travailler pour la NHS, avec un système de contrôle des soins très strict, augmentait leur niveau de stress.

La moitié des praticiens faisaient également état de douleurs dorsales, de migraines, de difficultés à dormir, de niveaux de tension nerveuse excessifs ou encore de dépressions. Quelques praticiens ont mentionné l’abus d’alcool pour combattre le stress. 30% de ces praticiens étaient en surcharge pondérale.

La conclusion de l’article consiste à proposer que les conditions de travail des chirurgiens dentistes soient analysées de manière approfondie afin d'apporter des solutions efficaces face à l’excès de stress de cette profession.

H L Myers, L B Myers "it's difficult being a dentist : stress and health in the general dental practitioner". British Dental Journal197, 89 - 93 (2004)

Notre avis : le système de soins anglais est différent du système français. Cependant, et bien que les études manquent en France, il est facile de transférer tout ou partie de ces conclusions à la population des dentistes français. Ces résultats sont aussi constatés chez les médecins. Lire à ce sujet le récent livre d’Eric Galam sur « l’erreur médicale, le burn out et le soignant », sorti chez Springer.
 

Source : Pinsky H M, Taichmann R S, Sarment D P. Adaptation of airplane crew resources managment principles to dentistry. J Am Dent Assoc. 2010, 141: 1010-18.

Lire l'article en anglais

0 Commentaire

Publier un commentaire