Un guide HAS pour la promotion de la prescription de l’APA (activité physique adaptée)

Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Un guide HAS pour la promotion de la prescription de l’APA (activité physique adaptée)

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page
  • Un guide HAS pour la promotion de la prescription de l’APA

La HAS a publié un nouveau guide destiné à promouvoir la prescription médicale d’activités physiques et sportives.

  • Médecin
Auteur : Dr Marie-Christine MOLL, Directeur Scientifique de La Prévention Médicale / MAJ : 25/10/2018

Des directives en faveur de la prescription de l’APA

Depuis 2016, il est possible de prescrire une activité physique adaptée (APA) aux patients atteints de longues maladies (29 sont reconnues comme telles, comme par exemple l’accident vasculaire cérébral invalidant ou le diabète de type 1 ou  2).
Il s’agit d’une reconnaissance officielle du sport comme « médicament » jouant un rôle dans la prévention et la réduction des facteurs de risque et les limitations fonctionnelles liées à la maladie.
Par la publication de ce guide, la HAS souhaite lever certains freins et favoriser le développement de cette thérapeutique non médicamenteuse.
Le guide propose : un socle de connaissances générales sur l’activité physique et la sédentarité et leurs impacts sur la santé ; le déroulé d’une consultation dédiée à l’activité physique ; et des outils pratiques.
En complément de ce document, la HAS propose une première série de 6 référentiels d’aide à la prescription d’activité physique par pathologie pour le surpoids et l’obésité, le diabète.

0 Commentaire

Publier un commentaire